La Lettre du Centre culturel italien
4 rue des Prêtres St Séverin 75005 PARIS - 01 46 34 27 00 - CCI
Le site du Centre Culturel Italien : www.centreculturelitalien.com


4 rue des Prêtres Saint Séverin 75005 Paris
Paris, le 30 novembre 2016
AIMEZ-NOUS SUR FACEBOOK
La page Facebook du Centre - objectif : 6000

Aimez-nous sur FACEBOOK !

Nous avons déjà 5441 mentions j’aime.

Encore un petit coup de pouce de votre part et nous arriverons à 6000 !

Demandez aussi à vos amis !


COURS D’ITALIEN TRIMESTRE  JANVIER-MARS 2017
JUSQU’AU 7 JANVIER<br><br>LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES
JUSQU’AU 7 JANVIER




Si vous n’avez jamais étudié l’italien (voir le Planning des cours Grands Débutants D1 en cliquant ici ) c’est le bon moment pour commencer la nouvelle année car janvier est notre deuxième rentrée  scolaire. 

En revanche si vous avez déjà étudié dans le passé vous pouvez passer un Test de niveau gratuit afin de connaître les cours auxquels vous pourrez accéder : de Débutant 2 à Supérieur.

Important : si vous avez déjà suivi un module le premier trimestre  : la date limite pour se réinscrire au niveau supérieur  est fixée au 7 janvier 2017

Vous pouvez soit passer au secrétariat avant vendredi 16 décembre, soit télécharger la fiche d’inscription que vous pouvez nous envoyer avec votre règlement  avant le 7 janvier 2017.  

PAS  de Lettres recommandées SVP.

MAIS ATTENTION, n’attendez pas la dernière minuite : le nombre de places est limité et les inscriptions seront enregistrées selon l’ordre d’arrivée,  le cachet de la Poste faisant foi.

Vous pouvez consulter la liste des cours disponibles sur notre site en cliquant ici , ou prendre le planning au format papier à l’accueil.



Inscriptions au Centre culturel italien 4 rue des Prêtres Saint-Séverin 75005 Paris - 01 46 34 27 00
PASSEGGIATA EN ITALIEN
AU LONG DE L’ESSONNEdimanche 4 décembre 2016
AU LONG DE L’ESSONNE
avec Catherine
17 km avec possibilité de s’arrêter en chemin à Mennecy (la gare avant Ballancourt).
Randonnée en Ile-de-France et donc accessible avec le passe Navigo. Les gares de Essonnes Robinson  et de Ballancourt sont en zone 5.
 
Rendez-vous à la gare de Lyon dans l’allée centrale au niveau du RER A (niveau -2) près de la boutique Croque-Mie à 8 h 55 pour un départ à 9 h 09 par le RER D (niveau -1), train ZUPE. Arrivée à la gare d’Essonnes Robinson à  9 h 54.
 
Retour de la gare de Ballancourt : départ à 16 h 51 (17 h 51) pour une arrivée à la gare de Lyon  à 17 h 41 (18 h 41).
 
Pique-nique et chaussures de randonnée indispensables.


Gratuit - ouvert aux tous les adhérents du centre
Inscription obligatoire : secrétariat du Centre 01 46 34 27 00
LES TRÉSORS CACHÉS  DE CARAVAGGIO À GEMITO 
EXPOSITION ORGANISÉE À NAPOLI PAR VITTORIO SGARBI
EXPOSITION ORGANISÉE À NAPOLI PAR VITTORIO SGARBI
du 6  décembre au 28 mai 2017

Sept siècle d’histoire pour le bonheur des visiteurs car la plupart des 
œuvres provient de collections privés Saverio Ierace, Jusepe de Ribera, Luca Giordano, Francesco Solimena, Antoon S. Pitloo, Filippo Palizzi, Domenico Morelli, Giorgio De Chirico, Giorgio Morandi e Antonio Ligabue



où? dans l’ Eglise de Santa Maria Maggiore, via dei Tribunali - Decumano Maggiore au cœur de Naples donc
http://www.campaniasuweb.it/cultura/i-tesori-nascosti-da-caravaggio-a-gemito-la-mostra-a-napoli-a-cura-di-vittorio-sgarbi/
OPÉRA BASTILLE PLUS DE 50% DE RÉDUCTION
imageJUSQU’AU VENDREDI 23 DÉCEMBRE à 19h30
CAVALLERIA RUSTICANA / SANCTA SUSANNA
PASSION ET TRAHISON

Un petit village de Sicile, le jour de Pâques. Mélancolique, Santuzza cherche Turiddu, l’homme qu’elle aime. Avant son départ pour l’armée, il avait aimé Lola. Mariée à Alfio, celle-ci a reconquis le cœur de Turiddu...
Mario Martone a conçu une nouvelle mise en scène de Sancta Susanna pour joindre en une même soirée l’œuvre de Paul Hindemith et la production originale de Cavalleria rusticana.


Offre spéciale pour les adhérents du centre : 70€ en 1ère catégorie et 50€ en 3ème catégorie au lieu de 160€ et 135€ pour les 30 novembre, 12, et 15 décembre
Opéra Bastille 75012 Paris
Pour réserver, Indiquez le code CCI161 dans le champ« Offres en partenariat » sur le site operadeparis.fr 
http://www.operadeparis.fr
CONCERT DE NOËL
imagele 7 décembre 2016 à 20h30
SANTISSIMO NATALE

Ensemble vocal et Orchestre 
Musica Sconosciuta 
directeur Stefano Catalano

-Programme-

Manfredini : Concerto Grosso, Opus 3, No. 12 (Concerto de Noël)
Gabrieli : "O Jesu mi dulcissime"
Händel :  Extraits du Messie - Ouverture, "Comfort Ye", "Evry Valley", Pifa, "Rejoice", "He shall feed his Flock", "Thou shalt break them", "I know that my Redeemer Liveth", "If God be with Us"
Gabrieli : Hodie Christus Natus Est (Sacrae Sinfoniae, 1597)

Des Très Belles Fêtes à Tous !! (Stefano Catalano)


Tarifs Unique 12 €
Eglise Protestante des Batignolles
44 Bd des Batignolles Paris 17ème - Metro Rome
OPÉRA DON GIOVANNI- REDUCTION 30%- AU THÉÂTRE DES CHAMPS-ÉLYSEES
imagedu lundi 5 décembre au jeudi 15 décembre
DON GIOVANNI
WOLFGANG AMADEUS MOZART

Don Giovanni s’annonce fièrement comme un dramma giocoso. L’expression semble difficilement traduisible en français tant l’apparente contradiction des termes y est forte. Mais dès que l’on cherche à y pénétrer, on est précipité dans un délicieux tourbillon d’ambiguïtés. Rien ici n’est en fait assuré : le libertinage y est exalté mais les couples se croisent et se perdent. Le destin se joue des masques, jusqu’à l’ultime défi.
Le metteur en scène Stéphane Braunschweig, auteur de ce spectacle créé avec succès au printemps 2013, avait fait le choix de revisiter le personnage traditionnellement séducteur et cynique de Don Giovanni au travers du regard de Leporello. Ainsi, avant d’être son valet, son ami ou son confident, il y devenait surtout son premier spectateur. Et il nous invitait nous-même spectateur à porter ce même regard à la fois proche et distancié. « C’est le drame humain qui m’intéresse avant tout. Un drame humain qui puisse résonner pour nos consciences d’aujourd’hui », aime à rappeler Stéphane Braunschweig quant à son approche dramaturgique. Et il nous prouvait que la quête de « liberté suprême » que revendique le licencieux Don Giovanni, a aujourd’hui encore tout son sens.
Jérémie Rhorer et son Cercle de l’Harmonie seront, comme il y a trois saisons, dans la fosse. Salué comme le Pelléas de sa génération, Jean-Sébastien Bou s’empare ici des habits de Don Giovanni où son élégance et sa voix parfaitement timbrée (claire dans l’aigu et généreuse dans le grave) devrait faire merveille. Robert Gleadow qui incarnait déjà Leporello lors de la création portera de nouveau ce regard « double ». Autour d’eux, la jeunesse et le talent de Julie Boulianne et Myrtò Papatanasiu, de Julien Behr et Anna Grevelius. Tout est réuni pour faire de cette ultime journée du héros libertin l’une des plus belles fêtes de l’esprit et des sens.


Tarif réduit -30 % pour nos adhérents :  http://www.forumsirius.fr/orion/tce.phtml?offre=GIOTEX
Théâtre des Champs-Élysées
15 Avenue Montaigne
75008 Paris

tél : 01 49 52 50 50
mail : contact@theatrechampselysees.fr

http://www.theatrechampselysees.fr
ODÉON - THÉÂTRE DE L’EUROPE
imagedu vendredi 9 décembre au dimanche 18 décembre à 20h
IL CIELO NON È UN FONDALE
LE CIEL N’EST PAS UNE TOILE DE FOND
de Daria Deflorian et Antonio Tagliarini

« La  question du réel, de la réalité, de sa représentabilité dans l’art et en particulier au théâtre, nous intéresse depuis toujours », écrivent Deflorian et Tagliarini, auteurs, acteurs, performeurs, metteurs en scène qui travaillent ensemble depuis 2008. Pour préparer Reality (2012) et aborder les 748 carnets de notes dans lesquels Janina Turek avait méticuleusement consigné pendant un demi-siècle les moindres détails de son existence banale, ils s’étaient rendus en Pologne pour suivre les parcours quotidiens et s’imprégner du territoire de cette femme au foyer parfaitement inconnue. Dans Ce ne andiamo..., créé un an plus tard, l’un des enjeux du spectacle consiste à faire sentir, sur un plateau nu, la pression des circonstances concrètes de l’existence en Grèce, aujourd’hui : le grincement des rideaux de fer qui se baissent pour ne plus se relever, la rumeur des embouteillages et des manifestations, les silhouettes penchées au-dessus des poubelles pour y fouiller. Cette présence réelle d’Athènes, arrière-fond sur lequel les gestes se détachent pour prendre tout leur relief politique, explique selon les deux artistes que la transition vers leur nouveau projet se soit faite naturellement. Son fil conducteur : « le  paysage comme protagoniste »,  ou encore «  le phénomène irréversible de la métropolisation du paysage et des modes de vie », en ce début de XXIe siècle où notre espèce, pour la première fois de son histoire, est devenue majoritairement urbaine.

Depuis quelques saisons déjà, Deflorian et Tagliarini accumulent les matériaux en vue de préparer Il cielo non è un fondale. Le rapport entre fond et figure ne pouvait que les conduire du côté des arts visuels. En 2014, ils ont présenté ensemble à Milan Il posto (terme qui traduit en italien un titre d’Annie Ernaux : La Place), étude-performance in situ devant une extraordinaire collection d’œuvres du Novecento. Les deux performeurs se sont aussi intéressés au land art, aux recherches de Sophie Calle inversant la hiérarchie entre une présence humaine et ses alentours (Voir la mer), à celles du Hollandais Berndnaut Smilde qui recrée des nuages en intérieur. Ils ont étudié le travail du documentariste Nicolò Bassetti, auteur d’une enquête sur le périphérique de Rome primée au dernier Festival de Venise. Ils ont réfléchi sur les rythmes obsessionnels de la vie contemporaine, sur « l’efficacité hyperactive » qui nous pousse sans cesse à voir, mais nous empêche toujours plus de regarder autour de nous, sans objet immédiat – qui nous prive de simplement contempler...

Qu’appelle-t-on habiter ?  S’il est vrai que «  nous avons troqué notre vie intérieure contre une vie à l’intérieur », comment nos abris nous laissent- ils penser à ceux qui restent « sous la pluie » ? Comment, sur scène, faire entrer le paysage du dehors, comment les faire dialoguer ? Le spectacle ne se réduira pas à une anthologie des matériaux collectés en deux ans de recherches. Deflorian et Tagliarina nous promettent une création pareille à « une fulgurance ».




Odéon Théâtre de l’Europe - Ateliers Berthier 1 rue André Suarès / 14 boulevard Berthier 75017 Paris


http://www.theatre-odeon.eu/fr/la-saison/spectacles
CINÉ - OPÉRA - invitations pour nos adhérents
imageactuellement en salle
TRISTAN ET ISEULT
OPÉRA EN 3 ACTES DEPUIS LE THÉÂTRE DE ROME
Richard Wagner
Tristan, neveu du roi Marke, ramène la princesse Isolde à Cornouaille, promise à son oncle. Tous deux sont épris l’un de l’autre. Brangäne, suivante d’Isolde, échange l’élixir de mort par un élixir d’amour. Ce dernier ne fait que raviver la flamme des amants mais leur relation est sans issue. Malgré le mariage d’Isolde, la passion entre Tristan et Isolde grandit dans le plus grand secret à la cour du Roi Marke. Marke surprend le couple. Bouleversé par le geste de Tristan, le Roi cris à la trahison. Blessé mortellement par Melot, le vassal de Marke, que Kurwenal, le propre écuyer de Tristan, tuera à son tour, Tristan expirera dans les bras d’Isolde, accourue trop tard : la princesse s’abimera dans la mort, une mort d’amour, seule issue à son union mystique avec Tristan.


Tarif réduit pour les adhérents du centre sur présentation de la carte
Cinéma Chaplin Denfert, 24 place denfert rochereau, 75014 Paris
Cinéma Chaplin St Lamber, 6 rue Peclet, 75015 Paris
https://www.cgrevents.com/programmation/tristan-et-iseult
CINEMATHEQUE - invitations pour nos adhérents
imagedu mercredi 7 décembre au lundi 2 janvier
RÉTROSPECTIVE MARCO BELLOCCHIO

A l’occasion de la sortie en salles le 28 décembre 2016, de son nouveau film Fais de beaux rêves, la Cinémathèque française propose une intégrale des films de Marco Bellocchio du 7 décembre au 9 janvier.
Figure centrale d’une nouvelle vague transalpine dès Les Poings dans les poches en 1965, Bellocchio apparaît comme un jeune homme en colère dévoilant le naufrage de la société bourgeoise et de ses valeurs. La sortie de son nouveau film Fais de beaux rêves, donne l’occasion de revenir sur l’une des œuvres les plus importantes du cinéma italien moderne.


Tarif réduit pour les adhérents du centre sur présentation de la carte : 4,50€ au lieu de 6,50€
La Cinémathèque française, Musée du cinéma

51 rue de Bercy, 75012 Paris

Informations 01 71 19 33 33
http://www.cinematheque.fr/cycle/marco-bellocchio-370.html
Aimez-nous sur FACEBOOK !
Centre culturel italien
4 rue des Prêtres Saint Séverin 75005 PARIS - 01 46 34 27 00
M° Cluny la Sorbonne ou Saint Michel - RER B & C Saint-Michel Notre Dame
Bus: 21, 27, 38, 63, 85, 86, 87
www.centreculturelitalien.com - info@centreculturelitalien.con
http://www.centreculturelitalien.com

Pour gérer vos demandes d'invitations : veuillez cliquer ici